La carte du Pays Longnycien

Le Pays longnycien a été crée, à travers sa communauté de commune, en 1995 et couvre

exactement le territoire cantonal. 

En plus de Longny, elle se compose de 12 communes que vous pouvez situer sur cette carte :
Bizou, L'Hôme Chamondot, Le Pas Saint l'Homer, Moulicent, Le Mage, La Lande sur Eure, Les Menus, Malétable, Marchainville, Monceau au Perche, Neuilly sur Eure, Saint Victor de Réno.

 





Bizou

Commune de 127 habitants.
Paroisse citée comme colonie de Saint-Germain de Paris dès l’époque de Charlemagne.On peut y voir une charmante église dédiée à Saint-Germain avec décors intérieurs traditionnels, le presbytère du xviiie  siècle, 
le Manoir de Viantais (propriété privée), se trouvant sur la route de Rémalard, le bois de la Pierre au bord d’une petite route pittoresque tirant son nom de Saint-Laurent.

L'Hôme Chamondot

Commune de 227 habitants.
L’Hôme-Chamondot ou le pays des belles demeures. Dans le bourg, l’église Saint-Martin possède de beaux mobiliers anciens : lutrin sculpté en bois du xviie  siècle, tabernacle en bois de l’autel central, panneaux sculptés aux retables latéraux de la nef, le Christ de la poutre de gloire, une statue de Saint-Martin, une Vierge à l’enfant en pierre peinte, les bancs clos et les banquettes de la nef. Sur la route de Saint-Maurice, à quelque distance du village, entourée d’arbres et de légendes, la petite forteresse de Ganne fut prise et démantelée en 1428 par les soldats anglais de Thomas de Montagu, comte de Salisbury, qui assiégea ensuite Orléans où il fut tué. Château de Gannes (propriété privée) où, selon la légende, une Dame Blanche hante les lieux. Château de Brotz (propriété privée) remanié au xixe  siècle. Également château de Miserai. En bordure de la RN 12, on apercevra une briqueterie encore en activité.


Saint-Victor de Réno

Commune de 211 habitants.
Village fleuri dans la forêt de Val-Dieu. Église de Saint-Victor, dédiée à Saint-Victor évêque du Mans, retable classique. Prieuré de la Madeleine de Réno avec chapelle romane (ISMH) et étangs (propriété privée). Autrefois sept moulins (à farine, papeterie, scierie, fonderie à fer, ou tréfilerie…), la double activités agricole et industrielle de la commune n’a pas altéré l’agrément touristique de son cadre naturel. Un village atypique où il fait bon vivre.


Le Pas Saint-l'Homer

Commune de 122 habitants.
Église Saint-Laumer fondée par un ermite de l’époque mérovingienne qui détruisit les cultes païens rendus aux pierres. On retrouve cependant une pierre portant son empreinte, appelée la Roche du Pas, qui est à l’origine de la construction de l’église. Témoignage de l’essor en France de l’ordre monastique fondé au vie  siècle par Saint-Benoît, le village a conservé le nom du saint patron de l’église, Laumer (ou Lomer, ou L’Homer), fils d’un laboureur des environs de Chartres, instruit et ordonné prêtre par l’évêque, qui le nomma son économe.
 

Moulicent

Commune de 296 habitants.
Commune dont l’origine remonte à la moitié du xie  siècle et dont traces écrites sont avérées en 1075 sous le nom Montleiscent, mais qui vraisemblablement était déjà habitée à la période gallo-romaine. Château de la Grande Noë du xviie  siècle, château de Persay, château de Luctière. Église Saint-Denis : beaux mobiliers classiques. Chapelle de Saint-Robert de Fossard.
 

Le Mage

Commune de 248 habitants
L’église Saint-Germain d’Auxerre : beau portail roman et mobiliers intérieurs remarquables. En contrebas de l’église, admirons le vieux porche roman à voussures, reposant sur des colonnes engagées dont les chapiteaux, usés par le temps, conservent, par endroits, leurs décors d’entrelacs. Le presbytère fut rénové par le philosophe Helvétius ; également, en contrebas de l’église, un jardin romantique (ISMH).
 

La Lande sur Eure

Commune de 186 habitants.
De nombreux lacs et étangs. L’église, avec sa nef couverte de tuiles et son petit clocher d’ardoises sur le faîtage, entourée de son cimetière, à l’écart de la route, donne sur une campagne verdoyante plantée d’arbres. La rivière est proche et son eau vive est agréable. À l’intérieur, Saint-Jean-Baptiste (remarquable), on peut y voir la poutre de gloire (le Christ entouré de la Vierge de Saint- Jean), une belle statue de Saint-Fiacre et un beau coffre renaissance servant d’autel. Moulin à vent restauré (privé).
 

Les Menus

Commune de 198 habitants.
L’église Saint-Laurent du xie  et xiie  siècles. Le village avéré en 1252 est situé à 8 km des sources de l’Eure.
 
 

Malétable

Commune de 102 habitants.
Très curieuse église (ISMH), construite en 1857 sous le patronage N.D. de la Salette par l’abbé Migorel, avec le clocher couronné d’une tour lanterne. Visites sur demande au 02 33 25 65 30 . Château, moulins. Maisons à l’architecture remarquable.
 


Marchainville

Commune de 213 habitants.
Église Notre-Dame, ancien prieuré de l’abbaye de Saint-Evroult-en-Ouche. Dans le parc voisin, ombragé de grands arbres, les ruines de fortification rappellent le souvenir des six tours du vieux château, bâti au xie  siècle par Geoffroy IV, comte du Perche, pour contrôler cette région frontière à proximité du pays chartrain, de la Normandie et des possessions des sires de Bellême et d’Alençon qui s’étendaient jusqu’à Sées. Le château conserve encore aujourd’hui deux grosses tours, les autres ayant été détruites pendant la guerre de Cent Ans, ce qui entraîna le déclin du bourg au profit de Longny.
 

Monceaux au Perche

Commune de 84 habitants.
Église Saint-Jean-Baptiste, portail roman, beaux retables début xviie  siècle, fonds baptismaux xiie  siècle, Manoir du Gué avec tourelle octogonale et fenêtres à meneaux xvie  siècle. Jardins remarquables.
Le village, situé sur la colline entre le cours de deux rivières, la Jambée et la Commauche, s’insère dans le paysage harmonieux du pays percheron, entre la forêt de Réno-Valdieu et le cours de la Commauche.
Manoir et jardins du Pontgirard, xvie  siècle (ISMH).
http://pontgirard.free.fr
02 33 73 61 49
Jardins ouverts  du 01/05 au 30/09
de 10 h 00 à 18 h 00, sauf le mercredi. Entrée gratuite.
– Visites libres, expositions.
– Toute l’année pour les groupes, 3 € .
 

Neuilly sur Eure

Commune de 629 habitants.
L’église Saint-Germain d’Auxerre, dont les fondations datent du xiie  siècle, est flanquée d’une tour de clocher d’allure seigneuriale datant du xviie  siècle. À l’intérieur, retable classique et Christ en bois sculpté dans la masse provenant d’un calvaire.


Newsletter